électricité

LA FACTURE D’ELECTRICITE

 

 

On sort tout doucement des jours de grand froid, de l’hiver Lorrain, ces derniers mois on a poussé le chauffage, allumé toutes les lumières, beaucoup utilisé nos appareils durant les longues journées d’hiver… Mais maintenant, le printemps arrive il est temps de faire un point sur notre facture, mieux la comprendre et donc mieux la gérer.

 

  1. 1.      Pour commencer, de quoi est composé notre facture ?

 

Alors notre facture d’électricité qu’on soit chez le fournisseur historique ou n’importe quel autre fournisseur est composée de plusieurs éléments importants : une part fixe : c’est l’abonnement et une part variable : c’est l’énergie consommée

Le prix que l’on paie est toujours composé de 3 éléments : - la fourniture d’énergie - l’acheminement : donc l’utilisation du réseau - et les taxes et contributions.

Il est très important de prendre le temps de lire sa facture, de vérifier si les renseignements inscrits correspondent bien à votre situation et ainsi éviter les erreurs.

 

  1. 2.      Il existe plusieurs tarifications, vous pouvez nous en dire plus ?

 

Effectivement, il existe plusieurs façons de facturer sa consommation d’’électricité :

Mensuel, bimestriel, tous les 6 mois…  Et avec différents tarifs.

Tarifs de base : le prix du kWh est toujours le même.

Tarif heures creuses : Heures Pleines 16 heures par jour, 7 jours par semaine ; HC 8h / jours et les plages horaires varient en fonction de votre lieu d’habitation.

Il existe aussi des tarifs spéciaux destinés aux personnes ayant des faibles ressources. Le TPN, Tarif Première Nécessite, n’hésitez pas à vous rapprocher d’une structure sociale pour plus d’infos.

A savoir que maintenant avec l’installation du compteur communiquant Linky, consommation réelle et non plus estimée, au plus proche de la réalité. On peut suivre quotidiennement en ligne sa consommation grâce au nouveau compteur.

  1. 3.      Quels sont les litiges les plus fréquents rencontrés avec sa facture d’énergie ?

Un des litiges les plus fréquents est l’erreur sur le point de livraison d’énergie.

Vous vous en rendrez compte si votre consommation d’énergie explose ou, au contraire, si elle est très faible par rapport à vos consommations courantes. Dans ce cas, il faut impérativement réagir vite, car il se peut qu’on vous facture l’électricité d’un voisin (ou l’inverse, qu’un voisin paie vos consommations arbitrairement).

  1. 4.      Justement, si on constate une anomalie sur notre facture d’énergie, quelle est le premier réflexe à avoir ?

Sans attendre = tenter de régler le problème directement avec son fournisseur d’électricité ou de gaz.

Pour ça, 1ère étape = appeler le service client et lui expliquer le problème ou exposer vos doutes (par exemple, en cas d’erreur de point de livraison).

  1. 5.      Et si ce contact ne suffit pas à régler le problème ?

Si cette démarche n’aboutit pas, très rapidement, il faut passer au « niveau supérieur » = courrier RAR. Adresser une lettre recommandée au service clientèle (coordonnées figurent obligatoirement sur votre facture d’énergie). Ce courrier vous sera utile comme preuve, datée, de votre réclamation.

  1. 6.      Et imaginons que ce courrier reste sans réponse ou que la solution ne nous convienne toujours pas ?

Si malgré tout, la réponse apportée par le fournisseur ne vous satisfait pas, vous pouvez saisir gratuitement le médiateur national de l’énergie.

Même chose si vous n’avez pas du tout de réponse. Sans réponse dans les 2 mois suivant votre courrier de réclamation, vous pouvez saisir le médiateur de l’énergie.

  1. 7.      Concrètement, comment le saisit-on, ce médiateur ?

Saisine soit par courrier papier, soit par mail, soit via son site Internet : www.mediateur-energie.fr

Le dossier doit comprendre copies des courriers échangés avec le fournisseur d’énergie, les copies des factures incriminées et le formulaire de saisie rempli.

 

  1. 8.      Alors et s’il n’y a pas d’erreur, avez-vous quelques petits conseils pour faire baisser notre facture ?

Si vous trouvez que vos factures sont trop élevées il y a des gestes simples à faire comme :

- pour le chauffage qui est la principale source de dépense électrique : sachez que réduire 1 degré = économie d’environ 7€ / mois soit 1 centaine d’€ /an. Vérifiez les isolations…

-  pour l’éclairage (2ème gros poste de dépense), utilisez des ampoules basses consommations (d’ailleurs vérifier si vous êtes éligible au pack d’ampoules offert par l’état dans le cadre de la loi transition énergétique)

-  Couper vos appareils branchés inutiles (TV, box…) surtout quand vous n’êtes pas là.

- dépoussiérez vos ampoules, grille frigo, et dégivrez-le ! consomme 10€ en + par mois si 4mm de givre

- regardez l’étiquette énergie quand vous changez vos appareils : à partir de A ; A+ sera moins énergivore