LOGO ORGECO-FAMILLES DE FRANCE

 

Si vous rencontrez un problème de consommation 

            Appelez-nous au 03 83 31 57 64

Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h

 

 

 

         Depuis quelques années les discours politiques environnementaux se font de plus en plus récurrents. Mais pour mettre en place une dynamique de développement durable, les hommes politiques ou même les associations militantes sont impuissantes. En effet, les meilleurs acteurs dans ce domaine ce sont les consommateurs. C’est ainsi que nous avons pu voir se développer de multiples actions de sensibilisation. Une fois les consommateurs sensibilisés, ce sont les entreprises qui ont du s’ouvrir à ce nouveau marché.

Nous avons alors pu constater l’essor d’une multitude de marques dites « vertes », « ecologiques », « naturelles »… Afin de contrôler ce nouveau marché, il a été mis en place des normes et des législations afin que les consommateurs puissent facilement reconnaître les produits et être sûrs de leur provenance, fabrications…. Mais actuellement nous sommes submergés par ces actions et ces labels.

Pour vous aider lors de vos achats, nous allons chaque mois nous pencher sur une catégorie de norme ou de label afin de comprendre leurs critères et faire soi-même le tri de ce que l’on souhaite ou non acheter.

Avec la rentrée des classes, les bonnes résolutions de la rentrée, nous allons nous pencher sur le papier.

Le Papier

Le papier est une ressource très ambigüe. Fabriquée à base de fibres de cellulose issues des arbres, la production de papier est alors souvent associée à la déforestation croissante. Mais le papier est aussi une ressource que l’on recycle facilement et qui peut être biodégradable. Apprenons-en un peu plus sur le papier et les contrôles qui peuvent être effectués.

Pour obtenir du papier, l’industrie papetière utilise deux principales matières premières, soit du bois  soit des papiers et cartons recyclés. Les forêts fournissent aux producteurs la principale ressource grâce aux coupes d’entretien ou d’autres chutes de bois. Ces coupes, appelées également « coupes d’éclaircie » servent à dynamiser la croissance de la forêt. En effet, en éliminant les petits arbres malformés ou petit buisson cela favorise le développement des plus beaux arbres. Cette action est alors bénéfique pour les forêts qui augmentent leur superficie en Europe d’années en années. L’industrie papetière utilise également du bois issu des chutes de l’activité des scieries. En effet, après la production de planches pour le secteur de l’ameublement ou de la construction, il reste des chutes qui peuvent alors être très utiles à l’industrie papetière.  

L’autre partie de la matière première est fournie par le recyclage du papier et du carton. Ces matières recyclées regorgent de fibres qui ont déjà été extraites. Mais pour obtenir du papier ou du carton assez solide, l’industrie papetière ne peut se satisfaire uniquement du recyclage. C’est pourquoi la petite production de bois obtenue par les coupes d’éclaircie ou les restes de l’activité de scierie suffisent à maintenir un stock suffisant de fibres neuves.

Maintenant qu’on en sait un peu plus sur le processus de fabrication du papier, nous pouvons relever les points importants qui peuvent être contrôlés afin d’obtenir du papier le plus respectueux de l’environnement. En effet, différents critères sont retenus, gestion durable des forêts dont le bois nécessaire à la fabrication du papier est issu, la provenance des fibres utilisés (recyclage, bois issu d’une gestion durable ou non … ), et le processus de fabrication du produit.

Chaque label contrôle un ou plusieurs de ces critères. Si l’on suit le processus de fabrication du papier nous pouvons trouver dans un premier temps les labels protégeant les forêts et l’environnement. On retrouve alors deux principaux labels garantissant la bonne gestion de la forêt : PEFC et FSC. Cela permet de savoir que le bois utilisé ne provient pas d’une coupe illégale et de la déforestation. 

   FSC-PEFC

Ces labels ne certifient en aucun cas un processus de fabrication du papier respectueux de l’environnement, mais donne tout de même une idée de la provenance du bois utilisé pour le matériel acheté. Il est alors très intéressant d’acheter du matériel scolaire en bois certifié PEFC ou FSC, comme par exemple des règles, des rapporteurs, des compas ou encore des ardoises avec cadre en bois …

Les labels suivant contrôlent les types de fibres employées. On peut alors souvent retrouver le pourcentage de fibres de cellulose issues du recyclage du papier et du carton.

imagesCAZAPD8V

Nous avons ainsi la boucle de Möbius qui indique la part de fibres issues du recyclage pour l’obtention de ce produit. Ce logo est une auto-déclaration des fabricants, il n’y a pas de contrôle stricts ou de normes à respecter pour pouvoir mettre cette icone.

apur-281x300

Le label APUR quant à lui garantit un teneur en fibres recyclées entre 60 et 80%. On retrouve le pourcentage dans le carré à droite du logo APUR.

20070327130525!Blauer_engel

Le troisième label, contrôlant la provenance des fibres utilisées pour le papier, est l’Ange bleu ou Der Blaue Engel. Celui-ci garantit que le papier est 100% recyclé post-consommation, c’est-à-dire qu’il est issu du papier recyclé par les consommateurs après usage, ainsi que le processus de fabrication du papier avec un contrôle du blanchiment du papier et la non-utilisation de certaines substances chimiques …

La dernière catégorie de labels garantit une approche environnementale du processus de fabrication dans sa globalité. Ils prennent en compte toutes les étapes du cycle de vie du papier en contrôlant de nombreuses sources qui peuvent avoir un impact sur l’environnement comme la consommation d’énergie, les rejets gazeux, les effluents liquides, l’origine des fibres, la gestion des forêts, l’utilisation des substances chimiques … ). On retrouve alors le label européen (la fleur européenne : Copying Paper), français (NF Environnement) ou encore l’écolabel nordique (Nordic Swan : Printing paper).

Nordic Swan : 

images

Fleur Européenne : 

Ecolabel-europeen-produits-ecologiques-maison

 

NF Environnement : 

nf_environnement

Avec toutes ces informations, il est maintenant plus facile de comprendre le processus de fabrication des objets qui nous entoure. A l’aide de tous ces labels, nous avons connaissance des critères de fabrication et nous pouvons agir concrètement pour les causes que l’on supporte le plus en fonction de notre bourse. Chacun d’eux ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais en achetant des produits labellisés il est judicieux de comprendre la signification de l’un ou l’autre label.

Pour un savoir plus :

http://www.lepapier.fr/ip_maitrise_CO2.htm

http://ecoinfo.cnrs.fr/IMG/pdf/Classementwwfdeslabelspapier.pdf

http://www.picbleu.fr/page/les-labels-papier