impots

Déclaration d’impôts 2017 : comment la remplir ?

Déclaration d'impôts 2017 : comment la remplir ?

 

Il est bientôt l’heure pour les Français de remplir leur déclaration d’impôts 2017. À cette occasion, Quelle Energie vous rappelle les modalités requises pour la prise en compte du crédit d’impôt à 30 %, une aide précieuse pour les travaux d’économies d’énergie.

 

Quand déclarer les dépenses pour ses travaux ?

 Sur votre déclaration d’impôts 2017, les dépenses éligibles effectuées pour vos de travaux de 2016 sont à déclarer. En revanche, si vous avez versé une partie du paiement en 2016 et achevé de payer en 2017, il faudra alors attendre la déclaration d’impôts de 2018 pour demander le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) à 30 %. Au contraire, si les dépenses ont été faites en 2015 et 2016, c’est bien cette année qu’il faut les déclarer.

 


Le crédit d’impôt permet de limiter les dépenses liées à de nombreux travaux de rénovation énergétique à hauteur de 30 % (équipement ou équipement et main d’oeuvre).

 


 

Quelles conditions pour obtenir le CITE ?

 

Pour rappel, le CITE plafonne les dépenses éligibles pour les travaux de rénovation énergétique. En effet, une personne seule, divorcée ou veuve, ne pourra obtenir que 30 % de 8 000 euros maximum. Pour les couples à imposition commune, le plafond est fixé à 16 000 euros de dépenses et chaque personne à charge augmente cette limitation de 400 euros supplémentaires. Il faut également savoir que cette somme est valable pendant 5 ans, et non pour chaque travaux entrepris, avant de se réinitialiser.

 

Le calcul du CITE se fait ensuite sur le prix TTC du matériel utilisé pour les travaux, et dans certains cas sur l’équipement et la main d’œuvre (travaux d’isolation). Vérifiez que toutes les conditions sont réunies pour l’accès au CITE : travaux effectués par une entreprise RGEconditions techniques respectées, etc.

 

Quel formulaire faut-il remplir pour le CITE ?

 

Les démarches en ligne pour la déclaration d’impôts facilitent le remplissage et sont assez faciles à comprendre, notamment pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Si vous optez toujours pour le format papier, il faudra alors joindre un formulaire 2042 QE 2017 dûment complété à votre déclaration d’impôts.

 

Les nouveautés 2017

 

Depuis le 1er janvier 2017, le crédit d’impôt à 30 % est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro, et ce, sans aucune condition de ressources. Si vous souhaitez vérifier que vous éligible au crédit d’impôt, à l’éco-prêt à taux zéro ou au cumul de ces deux aides, vous pouvez le faire simplement en ligne et gratuitement sur le Simulateur aides et subventions de Quelle Energie.

  

En plus de pouvoir calculer le total de vos aides avec le Simulateur d’aides, vous pouvez calculer votre Prime Energie gratuitement et simplement sur Quelle Energie !

  

 

N’oubliez pas qu’il existe de nombreuses autres aides pour vous aider à financer les travaux d’amélioration énergétique. La Prime Energie, cumulable avec le CITEs’applique à beaucoup de travaux différents. Pour les foyers à revenus plus modérés, l’Anah propose des aides spéciales, ainsi que son programme Habiter Mieux. Dans le même registre, le Pacte Energie Solidarité propose l’isolation des combles à 1 europour les ménages modestes. Enfin, des aides plus localisées à l’échelle régionale et départementale peuvent également s’appliquer à certains travaux en fonction des collectivités.